Aller au contenu principal

Être acteur de son orientation scolaire et professionnelle

Résumé
L’orientation scolaire ou professionnelle est un processus continu qui permet à chacun de déterminer ses capacités, ses compétences et ses intérêts, de prendre des décisions en matière d’éducation ou de formation.
Image
Être acteur de son orientation scolaire et professionnelle
Corps

Il y a encore peu de temps, l’orientation scolaire consistait à affecter les élèves, en fonction de leurs résultats scolaires, dans des filières plus ou moins reconnues sur le plan académique et professionnel. Ce système dans lequel les jeunes subissent des choix faits par d’autres a vécu. Chacun a pris conscience de la nécessité de devenir acteur de son orientation et de construire son parcours professionnel longue distance, dans une perspective de 40 ou 50 ans.

De quoi parle-t- on ?

L’orientation scolaire ou professionnelle est un processus continu qui permet à chacun de déterminer ses capacités, ses compétences et ses intérêts, de prendre des décisions en matière d’éducation, de formation et d’emploi et de gérer son parcours de vie scolaire, personnelle et professionnelle, à tout âge et tout au long de la vie.

Difficulté de se faire une place dans une société de plus en plus incertaine et complexe :

Depuis quelques années, l’offre de formation s’est considérablement diversifiée et les filières se sont spécialisées ; les personnes en réflexion sur leur orientation se retrouvent ainsi face à une information multicanale, tellement foisonnante et diversifiée qu’il devient difficile de faire un choix.

L’environnement économique et professionnel est lui aussi en constante évolution : selon une étude du forum mondial de Davos, 65% des enfants qui entrent aujourd’hui à l’école primaire auront un métier que l’on ne connait pas encore et Pôle Emploi estime que les jeunes actifs de 2019 changeront en moyenne 13 à 15 fois d’emploi au cours de leur vie professionnelle.

Cela demande aux jeunes de réfléchir de plus en plus tôt sur leur cheminement scolaire et professionnel dans un contexte très global, en intégrant dans la mesure du possible les besoins futurs du marché. Cette « injonction » d’être encore plus sûr de soi à 15 ou 17 ans génère chez eux un stress d’autant plus important que leur futur est incertain.

Une clé pour favoriser la mobilité et la construction de son parcours : agir plutôt que subir

Notre ambition est de donner à tous les élèves les éléments qui leur permettront de faire un choix éclairé pour la poursuite de leurs études au terme de leur scolarité obligatoire. Il s’agit de faire de l’orientation un choix réfléchi et positif et non une étape où l’élève est passif, déterminée uniquement par ses résultats au collège et les stéréotypes de genre.

Identifier sa « vocation professionnelle » pour exercer un métier en accord avec ses capacités, ses aptitudes et ses valeurs passe nécessairement par une meilleure connaissance de soi et un travail de mise en perspective de tous ces éléments, et par la valorisation du goût d’apprendre et de l’adaptabilité au changement.

Les grandes étapes :

A chaque étape son enjeu particulier :

– Le collège est un premier carrefour pour prendre ses marques et s’adapter à un nouveau rythme.

– Au lycée, c’est le moment de choisir un parcours adapté à sa personnalité, à ses aptitudes et capacités

– Les études supérieures : vers des parcours de plus en plus individualisés, ou « à la carte », au fur et à mesure que l’on clarifie ses choix.

– Les stages qui représentent souvent pour les jeunes un enjeu de professionnalisation et tremplin pour le premier emploi ; il s’agit là de conduire une réflexion à part entière sur les objectifs de ses stages et construire une stratégie qualifiée de recherche.

– Durant la vie professionnelle : Affiner ses choix tout au long de sa vie, entretenir son employabilité et savoir saisir les opportunités qui nous correspondent

En résumé, être acteur de son orientation c’est construire un projet au carrefour de ses intérêts, ses compétences, sa personnalité et ses motivations

Quatre dimensions sont explorées pour faire ce tour d’horizon :

  • Les intérêts exprimés par la personne ou manifestés par son comportement ou ses activités.
  • Les aptitudes, capacités et compétences acquises ou mises en œuvre, quel que soit l’environnement.
  • Le caractère, les qualités personnelles et relationnelles, les attitudes et comportements
  • La motivation, le carburant qui dynamise l’individu et l’engage dans l’action et dont on dit qu’elle compte pour 70% dans la réussite de son objectif.